Chez Pixmania Apple mène la dance

L’agence de presse française Relaxnews vient d’établir, comme chaque semaine, le classement des meilleures ventes de baladeurs MP3 sur les sites marchands Pixmania (www.pixmania.com), Amazon (www.amazon.fr) et Fnac (www.fnac.com) et sur une période du 22 au 28 avril.

Et surprise pour la boutique des frères Rosenblum, Pixmania, chez qui la marque ? la pomme, Apple monopolise la totalité des cinq places du classement ? l’aide de ses célèbres iPod touch et iPod nano.

Notons que l’iPod manque de peu le sans-faute chez Amazon ou, seul un Memup Koon 2 Go, enraye l’invasion du pommier.

Pixmania

Spot publicitaire National Organisation for Marriage

La National Organisation for Marriage, un groupe puritain de « conservation » des valeurs transmises par le mariage, vient de commanditer la diffusion massive d’un véritable spot télévisé pamphlétaire ? tendances philosico jésuite, et ce, bien évidement dans les états ayant autorisés le mariage gay.

Ambiance météorologie, jolie miss météo en moins, cumulus sodomite en vue, vite, aux abris. Nos voisins d’outre-Atlantique, jamais ? cour d’imagination, viennent de parodier, avec beaucoup d’ironies, cette missive puritaine.

Notons, tout de même, le caractère homophobe et même anticonstitutionnel du spot, montrant une jeune actrice, fictivement médecin, devant je cite, choisir entre sa foi et son travail, de quoi retourner Hippocrate dans sa tombe en terre cuite. Bref, pardonnez-moi l’expression, mais, la messe est dite.

Il faut rappeler qu’en son temps, le christ était plutôt Rock and roll pour son époque, différenciant le christianisme du judaïsme par son caractère progressiste, ? titre d’exemple, la circoncision, que Jésus et ses potes dussent trouvés Has-Been. À partir de ce constat, il est aisé pour l’esprit d’imaginer le point de vue de Jésus sur cette histoire (et sur celle des préservatifs par la même occasion). Personnellement j’imagine mon Jésus contemporain comme un Michel Serrault dans la cage aux folles, un mec sympa et amusant avec qui on a envie d’aller se faire une bouffe ? treize. Mais je ne suis pas un exemple.

Article écrit sous l’influence illuminée de Depeche Mode, Personal Jesus.

National Organisation of Marriage

Les publicités Dior avec Charlize Theron, on adore

Je fais mon mea-culpa et présente aux lecteurs de bdn toutes mes excuses pour cet article motivé, en partie, par mon amour fou et jusqu’ici secret de Charlize Theron, nouvelle effigie de la très célèbre maison de Christian Dior, maison que, je l’avoue, affectionne tout particulièrement.

Dior, au même titre que Nespreso avec Georges Clooney, cherche ? affirmer son image ? l’aide d’une personnalité et d’une voix (d’origine bien entendue) et c’est la splendide, sublime que dis-je magnifique Charlize Theron qui se prête ? ce difficile exercice.

Ambiance moulure, plafond haut et chaise Louis XVI pour une Charlize Theron défilant en délivrant son message « Gold is cold, Diamonds are dead, A limosine is a car, Don’t pretend, Feel what’s real » et le mythique « J’adore, Dior » le tout sur un fond funky avec Marvin Gaye, A Funky Space Reincarnation. J’adore…

Dior et Charlize Theron

Le Personal Branding expliqué

Le personal branding désigne l’image de marque d’une personne, elle peut s’avérer être un important et indispensable avantage que l’on attribut surtout aux personnalités publiques, ? savoir entres-autres, les politiques, les célébrités, les chefs d’entreprises ainsi que d’autres personnalités médiatiques. Depuis peu le personal branding est devenue une mode, le public ayant pris en compte l’importance d’une bonne image, notamment en ligne, dans la vie de tous les jours.

Cela n’est plus un secret pour personne, Internet, n’oubliant rien, peut devenir un ennemi de taille, surtout pour les personnes en recherche d’emploi; l’employeur ou un de ses suivants exécutant le plus souvent une recherche sur Internet sous le nom de la personne s’offrant ? eux.

Cet état de fait est d’autant plus visible que les personnalités, ayant étaient particulièrement actives sur Internet depuis l’apogée de la bulle Internet de 2000, ? l’époque adolescents, sont, pour beaucoup, aujourd’hui adulte et en probable recherche d’emploi. Bon nombre d’adolescents et de jeunes adultes ont créé leurs blogs, leurs pages personnelles et discutées sur les forums en tout genre. Cela laisse des traces et toutes peuvent être soumises ? mauvaise interprétation ou relever d’une bêtise de jeunesse. Pour en savoir plus vous pouvez vous rendre sur le site réputation numérique.

Personal Branding

E-réputation et l’importance des noms de domaines

Hington Klarsey vient de s’octroyer un nouveau nom de domaine relatif aux marques déposées par la société, ? savoir « e-reputation.com » venant s’ajouter ? web-reputation.com et celluledecrise.fr.

Permettant ? Hington Klarsey International Ltd. de bénéficier de nouveaux noms de domaine correspondant aux activités exercées par son groupe. Montrant ainsi combien il est important, pour une marque, de disposer d’un patrimoine en ligne conséquent constitué des noms de domaines correspondant aux activités, marques déposées et enseignes d’un groupe.

Le site e-reputation devrait bientôt accueillir en son sein une vitrine pour les services de réputation numérique de la marque Hington Klarsey, et ce, pour les pays anglophones.

Hington Klarsey Logo

Publicité wassup 8 ans après ?

Vous connaissez sûrement le très célèbre clip publicitaire « Wassup » ou « Quoi de neuf ? » diffusé pour promouvoir les bières américaines Budweiser il y a huit ans de cela. Ce spot dans lequel une bande de jeunes Américains « lambda » qui avaient envahi le monde avec leurs Whassup, parodié dans les publicités, les films, les nombreuses videos de particuliers sur Youtube et autre et même dans certains clips musicaux.

Aujourd’hui le clip est de retour pour vous faire le bilan des années passées sous le règne de Georges W. Busch. L’un est au coeur de l’ouragan Katrina, un autre en Irak et un dernier ? quelques problèmes d’assurances. Et sans quoi Wassup ?

Sont cités : Budweiser, Parodie What’s Up, Georges W. Busch

Parodie What's Up Budweiser

La party xxx de Diesel

Diesel la célèbre marque de Jeans, ? l’occasion de ses 30 ans, vient de lancer sur la toile une nouvelle vidéo virale. Le principe étant de détourner plusieurs scènes de vieux porno en remplaçant toutes les parties « sexuées » par des animations tex-averyènes.

Au passage j’espère qu’ils penseront ? moi pour leurs XXX Party le 11 octobre sur Paris (et 16 autres grandes villes du monde).

Une très bonne idée de la marque qui en oublie même de faire le lien avec le produit promu, chose qui réduit cette compagne virale ? un simple délire de publicitaire. Un délire réussi je vous l’accorde.

Sont cités : Vidéo Diesel bangs the drums, Diesel

Diesel

Publicité Nomis, Damn Boots

Nomis, une marque Australienne encore peu connue dans le monde des équipementiers spécialisés dans la manufacture de chaussures de football ? créer l’événement au festival de la publicité grâce ? son film publicitaire confectionné par l’agence Johannes Leonardo (fondé par un ancien Executive Creative Directors de chez Saatchi & Saatchi).

Le film, qui n’est pas sans rappeler Take it to the next level de nike, informe un jeune footballeur qui, comme nous, tient un rôle de spectateur sur ce que pourrait être son avenir. Trophées, Filles, Sponsors puis les ampoules, les blessures, convalescence et puis c’est l’hécatombe pour arriver ? la conclusion qu’il aurait dû porter d’autres paires de chaussures, des Nomis par exemple.

Un superbe spot avec des paroles et une musique qui collent ? la tête (très bon pour la mémorisation produit) récompensé au festival de Canne de la publicité par deux lions d’or.

Sont cités : Spot Damn Boots, Nomis, Johannes Leonardo

Nomis, Damn Boots

Nike, Take it to the next level

Quand on aime on ne compte pas, quand on veut faire aimer non plus, et ça Guy Ritchie (le réalisateur britannique et compagnon de Madonna) l’a bien compris. Pour nous faire aimer le nouveau spot publicitaire de la marque ? la virgule Nike il ne tergiverse pas ? nous offrir un clip de plus de trois minutes allant ? 200 ? l’heure grâce au son de Eagles Of Death Metal, Don’t Speak et du charisme de plusieurs stars du ballon rond comme Arsène Wenger, Gallas, Rooney, Cristiano Ronaldo, Materazzi, Ibrahimovic, Cesc Fabergas, Ruud van Nistelrooy, Ronaldinho, etc.

Le clip publicitaire réalisé en vue subjective retrace le parcours d’un jeune footballeur encore inconnu qui se fait remarquer par un chasseur de tête d’Arsenal, ici s’enchaîne les poncifs en tout genre de la star du football, les filles, les belles voitures, l’entrainement et les matchs. Le spot s’achève un peu comme il a commencé, c’est-? -dire par coup franc (c’est comme cela que l’on dit, non ?) puis par le slogan et titre de la publicité ? savoir Take it to the next level (rendez-vous sur la liste des choses citées pour trouver le lien de la vidéo)

Sont cités : Spot Take it to the next level, Nike, Guy Ritchie, William Seror, Eagles Of Death Metal, Don’t Speak

Take it to the next level, nike

Communiquer avec style

Les voitures ainsi que les montres, les chaussures et plus récemment les cellulaires, permettent de plus en plus aux hommes (et aux femmes activent) de ce départager, de ce différencier et ça, les publicitaires l’ont bien compris.

La mode est maintenant ? la caricature, quand Citroën exploite son côté « Ma première voiture » pour les jeunes avec son bolide « Transformers » Chevrolet en profite pour les parodier et par la même occasion revendique l’esprit sérieux, mais pas vieux cons de la marque. Chaque marque ? sa cible, même si cela n’empêche pas d’essayer d’empiéter sur le territoire des concurrents. Ou encore Lotus qui se départage de ses adversaires has-been comme Omega ou encore Bulgari avec ses publicités tournées sur l’action et la fête.

Les marques des gammes de produits citées dans le premier paragraphe d’introduction ont compris que le consommateur cherche une image plus qu’un service. Ainsi les vieux moches et mariés opteront pour le style Mercedes « Un tour mademoiselle ? » et le beau vieux pour une féline Alfa Roméo « Jeune femme, viens t’asseoir près de moi » (honteusement inspiré de Gentlemen’s Quanterly).

On retrouve ce même désire de caste dans le milieu de la téléphonie, quand Black Berry vous donnera un air d’homme pressé, Nokia vous rajeunira, Htc vous rendra plus geek que de nature, Sony Ericsson vous transformera en un guitariste refoulé et votre Iphone en jeune publicitaire de vingt, trente ans.

Attention tout de même aux fautes de goût, une Lamborghini avec un Iphone, une montre Oris le tout dans un costume signé Ralph Lauren. Vous n’avez plus vingt ans prenez vous un BlackBerry et une Mercedes au plus vite.

Sont cités : Ralph Lauren, Omega, Bulgari, Chevrolet, Parodie Citroën, Alfa Roméo

Communiquer avec style